Fait Divers

Puisserguier Les chasseurs en ont assez de servir de cible

Des réservoirs ont été vidés de leur eau et dégradés gratuitement.
Des réservoirs ont été vidés de leur eau et dégradés gratuitement. (© D.R)

C’est avec beaucoup d’amertume que la Diane de Puisserguier constate, de jour en jour, des dégradations commises sur ses installations dans les garrigues et les vignes.

En cette période de forte chaleur, tous les efforts fournis pour alimenter les animaux en eau et blé sont en effet réduits à néant par des actes de vandalisme.

"On observe des vols de réservoirs d’eau, des conduites arrachées ou coupées, se lamente Joël Torrente, un des membres actifs de la structure et conseiller municipal. Des réserves de blé ont été détériorées, vidées et volées. Idem pour des réservoirs vidés de leur eau pour le plaisir". Sans parler des incendies brûlant des zones d’agrainage ainsi que de réservoirs.

Trois citernes de 1 100 litres ont, elles aussi, été volées. Mais l’association ne désespère pas de remettre la main dessus car chaque citerne présente des petits repères, preuves irréfragables de leur appartenance.

Laurent Obiols, le président de la Diane de Puisserguier a d’ailleurs déposé plainte en gendarmerie car il faut savoir que toutes ces détériorations gratuites sont passibles de poursuites judiciaires.

Une enquête est en cours.