Tous les pièges utilisés par les piégeurs syndicaux sonr des pièges non-tueurs.

Les animaux sont pris vivants et relâchés s'ils ne sont pas classés nuisibles.

 

Catégorie 1 – Boites à fauves et tous pièges à contention dans un espace clos (peuvent être placés en tous lieux. L'utilisation d'appelants vivants des espèces recherchées est autorisée)

 

Catégorie 3 - Collets munis d'un arrêtoir (autorisation préfectorale ; la vérification doit se faire au plus tard dans les deux heures qui suivent le lever du soleil. Utilisé pour le renard)

 

ARTICLE 5
« Toute personne qui utilise des pièges doit être agréée à cet effet par le préfet du département où elle est domiciliée. Cet agrément fait l’objet d’une attestation numérotée et est valable pour l’ensemble du territoire national .

 

La destruction des pièges posés par un piégeur agréé est puni par la loi.